Accueil

Qu'est ce la RSE, la RSO l'iso 26000 ?

RSE et RSO : démarche de DD prenant en compte l’organisation et les parties prenantes

La responsabilité sociétale (ou sociale) des entreprises (RSE) ou des organisations (RSO) est un « concept dans lequel les entreprises ou les organisations (publiques) intègrent les préoccupations sociales, environnementales et éconmiques dans leurs activités et dans leurs interactions avec leurs parties prenantes sur une base volontaire »

C'est « la contribution des entreprises et des organisations aux enjeux du développement durable ». A noter qu'en 2010 le Ministère français de l’Écologie, de l’Énergie et du Développement Durable emploie le terme de responsabilité "sociétale", jugé plus large et plus pertinent que "responsabilité social". La RSE est donc la déclinaison pour l'entreprise des concepts de développement durable, qui intègrent les trois enjeux environnementaux, sociaux, et économiques. Elle a été à l'ordre du jour du sommet de la terre de Johannesburg en 2002 auquel ont participé de grandes entreprises, en particulier françaises, des secteurs de l'environnement et de l'énergie.

La RSE tend à définir les responsabilités des entreprises vis-à-vis de ses parties prenantes, dans la philosophie « agir local, penser global » (René Dubos) Il s'agit donc d'intégrer le contexte mondial et local dans la réflexion stratégique

Le reporting RSE est obligatoire pour certaines Entreprises : pour celle cotées et depuis mars 2012 pour celles non cotées, dont le total de bilan ou le chiffre d'affaires est au minimum de 100 millions d'euros et dont le nombre moyen de salariés permanents employés au cours de l'exercice est au moins de 500.

La principale caractéristique de la responsabilité sociale se traduit par la volonté de l’organisation d’une part d’assumer la responsabilité des impacts que ses activités et de ses décisions induisent sur la société et l’environnement et d’autre part d’en rendre compte.

Elle prend en compte les attentes de la société, l’identification des parties prenantes et la mise en place d’un dialogue avec elles enfin elle intègre la responsabilité sociétale dans l’ensemble de l’organisation.




Iso 26000 : démarche de DD et de RSO prenant en compte les attentes de l’ensemble des parties prenantes liées à l’organisation


Les principes d’engagement de l’iso 26000

Lorsqu’une organisation aborde et pratique la responsabilité sociétale, son objectif primordial est de maximiser sa contribution au développement durable. Pour cela les organisations fondent leur comportement sur des principes de conduites :


Responsabilité de rendre compte : communication sur les résultats des décisions et des activités y compris de leurs conséquences, sur la société et l’environnement. (PAE : Bilan d’activités, reporting sur Internet et l’Open Data)


Transparence :

L’organisation doit être transparente sur ses décisions, l’objet et la nature de ses activités, la manière dont les décisions sont prises appliquées et revues, les effets connus de ses décisions et activités sur la société.


Respect des intérêts des parties prenantes

L’organisation doit respecter et prendre en considération les intérêts de ses parties prenantes et qu’elle y réponde. Elle doit identifier ses parties prenantes et leurs attentes, prendre en considération ces attentes, tenir compte du rapport entre les intérêts des parties prenantes et les intérêts supérieurs de l’organisation.


Comportement Ethique

L’organisation doit élaborer des structures de gouvernance qui contribuent à promouvoir un comportement éthique au sein de l’organisation et dans le cadre de ses interactions avec les autres.


Respect de légalité

L’organisation doit se conformer aux exigences juridiques et règlementaires et respecter la loi

(PAE déjà mis en place marchés publics)


Respect des droits de l’homme

L’organisation doit respecter les droits de l’homme.


Respect des normes internationales de comportement

Dans les pays où la législation nationale paraît insuffisante, l’organisation s’efforce de respecter les normes internationales.


  

La mise en place au sein de votre structure

Notre méthode ;

- Sensibilisation du dirigeant et du comité de direction et des équipes à la démarche iso 26000

- Audit interne

- Accompagnement pour l'élaboration d'un plan d'action

- Préparation à l'audit de labellisation


En option : Animation des groupes de travail


Les résultats attendus : Tout dirigeant qui aura mis en place une démarche iso26000 verra ses salariés motivés et sera plutôt favorisé dans le cadre des marchés publics.


Le budget à consacrer : le coût de nos prestations est calculé au plus juste et sur la base de 1000 €HT la journée. A cela se rajoute le coût de la certification.